collectif CONTRAST

consentement capacité contrainte santé mentale

Colloque Liberté et contrainte en psychiatrie : enjeux éthiques, Marseille, 31 janvier 2014

(programme) Liberté et contrainte en psychiatrie : enjeux éthiques

Organisé par l’UMR 7268 – ADÉS (Anthropologie, Droit, Éthique et Santé –

Aix Marseille Université) et la Commission Ethique et Psychiatrie
La thématique Liberté et contrainte touche à l’essence même de la psychiatrie. Historiquement elle est indissociable de la notion d’espace que la société se donne pour soigner. Cette thématique touche aussi à l’essence même de la maladie et au projet simplement humain du patient, celle d’une quête de sa liberté intérieure entravée par les troubles psychopathologiques. Cette question est importante parce que les réponses apportées en termes de soin conditionnent le
degré de liberté et de contrainte du patient et le regard de la société sur les malades, leurs proches et ceux qui les prennent en charge.
Née dans la contrainte de l’asile, l’histoire de la psychiatrie est émaillée par la suite de tentatives d’émancipation pour avoir plus de liberté dans les soins.
L’ouverture des hôpitaux vers la cité, qui s’est opérée progressivement dans la deuxième partie du vingtième siècle, a-t-elle supprimé la contrainte et les problèmes qu’elle pose ? Contrainte symbolique qui structure et resocialise, ou contrainte réelle non légitimée par des considérations thérapeutiques qui
écrase les potentialités de chacun ? Depuis les années quatre-vingt dix, la psychiatrie a été confrontée à de nouvelles exigences, liées à des changements dans la conception de la maladie et du soin, à la promotion de l’individu citoyen et l’extension de la sphère du droit, aux restrictions budgétaires.
L’objectif de cette journée est de proposer une réflexion sur la question de la liberté et de la contrainte à travers une approche pluridisciplinaire du soin psychiatrique.
Publicités

Les commentaires sont fermés.