collectif CONTRAST

consentement capacité contrainte santé mentale

Séminaire n°3 du collectif Contrast : Des formalisations du consentement aux évaluations de la capacité à consentir

Programme de la séance du 7 mai, de 9h30 à 12h30 et de 13h45 à 15h30

Séquence 1 : Les formalisations du consentement dans le droit et l’éthique médicale

L’affirmation progressive de la règle juridique du consentement dans le droit médical et médico-social. Philippe Bellanger, Centre éthique et procédure, Université de Douai

Le consentement éclairé et informé en éthique médicale : un aperçu historique, Mathieu Elgard, formateur en éthique clinique

Discussion introduite par Caroline Protais, Centre Maurice Halbwachs

Séquence 2 : Les difficultés de formalisation du consentement dans la pratique clinique

La formalisation du consentement en médecine et en psychiatrie, Caroline Guibet-Lafaye, Centre Maurice Halbwachs

Le consentement et l’absence de demande en équipe mobile psychiatrie précarité, Ana Marques, EPS Ville-Evrard

Discussion introduite par Claude-Olivier Doron, Sphere/ Paris 7

Séquence 3 : L’évaluation des capacités à consentir

Différentes configurations de formalisation du consentement dans la relation de soin, Livia Velpry, Cermes 3 / Paris8

Le critère de capacité dans l’appréciation du consentement, une perspective d’éthique clinique, Jean-Philippe Cobbaut, Centre d’éthique médicale, Institut Catholique de Lille

L’impact de la maladie d’Alzheimer sur la capacité à consentir : éclairages juridiques, Géraldine Aïdan, CERAP / Centre Max Weber

Discussion introduite par Aude Béliard, Cermes3 / ParisDescartes (sous réserve)

 

Publicités

Les commentaires sont fermés.