collectif CONTRAST

consentement capacité contrainte santé mentale

« Humaniser la peine ? Enquête en maison d’arrêt », Presses Universitaires de Rennes, 2015

YasmineHumaniserYasmine Bouagga Bouagga est sociologue, actuellement enseignante à l’université Paris-Dauphine et post-doctorante à l’Iris (EHESS). Elle vient de publier aux Presses Universitaires de Rennes l’ouvrage tiré de sa thèse « Humaniser la peine ? Enquête en maison d’arrêt » :

A partir d’une enquête ethnographique dans deux maisons d’arrêt de région parisienne, l’ouvrage interroge les pratiques quotidiennes des professionnels et l’expérience des détenus. Dans les dernières décennies, la prison a connu diverses transformations, suite aux réformes résultant de critiques de l’institution carcérale et des tentatives pour la moderniser et l’ « humaniser ». Mais ces transformations sont aussi liées à l’augmentation de la population incarcérée, dans un contexte sécuritaire d’accroissement des durées des peines. L’ouvrage montre les effets sur le terrain de ces tendances contradictoires, leur traduction en termes de pratiques gestionnaires ou d’individualisation de la peine, leur conséquence sur le traitement pénal et, plus largement, les rapports de pouvoir. A travers le cas de la prison, l’ouvrage présente un éclairage sociologique sur ce qu’est le droit dans ses usages quotidiens et ses incarnations multiples, pour contribuer à une sociologie de l’Etat contemporain.

Publicités

Les commentaires sont fermés.