collectif CONTRAST

consentement capacité contrainte santé mentale

Appel aux raconteurs d’histoire : premier workshop du projet Voices of Individuals, Galway, 27 et 28 avril 2016

Le projet VOICES, dont la conférence de lancement a eu lieu en février dernier, lance un appel aux raconteurs d’histoire et porte-parole, que nous reproduisons ci-dessous dans une version française (voir ici pour le texte original en anglais).

 » Voudriez-vous être un raconteur d’histoire ou un porte-parole au sein du projet VOICES ? Connaissez-vous quelqu’un qui le soit ? Le bulletin d’inscription est maintenant disponible sur le blog dédié. Nous cherchons des raconteurs d’histoire et des porte-parole susceptibles de participer à la recherche que nous menons sur la capacité juridique et la réforme du droit, et de s’inscrire au premier « workshop » du projet, qui se déroulera à Galway en Irlande les 27 et 28 avril 2016.

Qui sont les raconteurs d’histoire ?
Avez-vous une histoire à raconter sur la façon dont la loi a respecté ou refusé de respecter votre droit, en tant que personne handicapée, à prendre vos propres décisions concernant votre vie ? Nous recherchons des personnes qui ont une expérience personnelle du système judiciaire pénal, des personnes dont la capacité juridique a été soutenue ou mise en cause, des histoires sur le consentement ou le refus d’un traitement médical, et des histoires sur les relations intimes et le consentement à la sexualité. Si vous êtes dans ce cas, nous voulons vraiment connaître vos propositions pour que la loi change de façon à respecter le droit des personnes handicapées à prendre leurs propres décisions.

Les porte-parole
Avez-vous une expérience personnelle de l’exercice de la capacité légale, ou du soutien apporté à une personne afin que ses souhaits soient respectés par la loi ? Etes-vous intéressé(e) par le développement de solutions créatives à ce que l’Article 12 appelle les « questions difficiles » ? Elles parlent du respect de la capacité légale dans les situations de crise, et de la réponse légale et appropriée qui devrait être apportée lorsqu’une personne se place elle-même en danger ou met autrui en danger. Nous cherchons à réunir des porte-parole représentant un large panel d’expertises personnelles et professionnelles et accueillons les manifestations d’intérêt d’activistes, chercheurs, praticiens, décisionnaires, dans un vaste éventail de domaines tels que (mais pas seulement) : droit, sociologie, politique, anthropologie, neurosciences, psychologie et économie.

D’autres façons de s’impliquer
Si vous n’êtes pas certain(e) de pouvoir vous engager dans un processus de deux ans de travail en binôme avec une autre personne, mais que vous avez une histoire à raconter, ou une idée à apporter, il y a plein de façons de s’impliquer. Vous pouvez assister à l’un de nos événements, rédiger un billet sur votre blog, faire une vidéo, ou vous illustrer artistiquement à travers une œuvre qui sera présentée au cours de nos séminaires et conférences. Vous pourrez adopter le rôle d’animateur au cours d’un de nos séminaires, ou bien coacher un raconteur d’histoire et un porte-parole qui travailleront ensemble sur leurs histoires et les solutions apportées.

Notre projet est financé par le European Research Council qui couvre les dépenses de voyage et d’hébergement de nos participants. Si vous voulez participer, consultez notre site. Les personnes intéressées doivent compléter le bulletin d’inscription et l’envoyer au ercvoices@nuigalway.ie avant le 11 mars 2016. »

(traduit de l’anglais par Anne Toppani)

Publicités

Les commentaires sont fermés.