collectif CONTRAST

consentement capacité contrainte santé mentale

« L’homme altéré » : un ouvrage de Claude-Olivier Doron aux éditions Champ Vallon

Claude-Olivier Doron vient de publier, aux éditions Champ Vallon, un ouvrage intitulé L’homme altéré. Races et dégénérescence (XVIIe-XIXe siècles).

Selon ses propres termes, « cet ouvrage propose une histoire croisée des notions de « race » et de « dégénérescence », entre le XVIIe et le milieu du XIXe siècles. Il s’appuie sur une grande variété de sources, issues de champs discursifs et pratiques divers, qui vont des textes théologiques, nobiliaires ou missionnaires des XVIe-XVIIe siècles à l’histoire naturelle, la médecine et l’anthropologie des XVIIIe-XIXe siècles, en passant par les pratiques d’élevage des animaux. En contraste avec certains travaux historiographiques, il choisit de mettre l’accent, moins sur l’absolutisation des différences ou l’affirmation d’une altérité radicale, que sur l’analyse des différences comme des altérations d’une identité humaine, pensées soit comme des déviations d’une identité d’origine, soit comme des retards dans le développement d’une humanité à réaliser, et s’intéresse aux effets spécifiques de pouvoir et aux formes de savoirs propres à cette analyse. Il se situe, pour ce faire, à la croisée d’une histoire épistémologique des concepts et d’une histoire des pratiques de gouvernement. »

Publicités

Les commentaires sont fermés.