collectif CONTRAST

consentement capacité contrainte santé mentale

Le Conseil National de la Santé Mentale sous le signe des sciences sociales

1 commentaire

C’est un sociologue, Alain Ehrenberg, qui présidera le Conseil National de la Santé Mentale, installé lundi 10 octobre dernier par la Ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine. Les missions du CNSM sont de « mieux prévenir les troubles psychiques et psychiatriques et d’améliorer l’accompagnement et la prise en charge (plus précoce) des personnes qui souffrent ». Outre la prévention du suicide, trois autres terrains seront investis : le bien-être des enfants et des jeunes, le suivi des personnes en situation de grande précarité ; la mise au point d’outils pour appliquer les projets territoriaux de santé mentale inscrits dans la loi de modernisation de notre système de santé.

Retrouvez l’intégralité du discours prononcé par Alain Ehrenberg, directeur de recherche émérite au Centre National de la Recherche Scientifique et membre du Cermes3, lors de cet événement : « Le Conseil National de la Santé Mentale : quel cadre de réflexion pour quelle action en santé mentale ? »

Publicités

Une réflexion sur “Le Conseil National de la Santé Mentale sous le signe des sciences sociales

  1. Pingback: Deux récents rapports relatifs à la protection juridique des majeurs vulnérables et à la santé mentale | collectif CONTRAST