collectif CONTRAST

consentement capacité contrainte santé mentale

Sick or well – a citizen first: The (Ex-)User/Survivor Voice in Democracy

Cet article, qui croise les recherches développées par le collectif Contrast, a été publié en anglais (Perspectives for public policies in mental health. Sick or well – a citizen first: The (Ex-)User/Survivor Voice in Democracy) en novembre 2016 dans la revue L’information psychiatrique. Il a été co-écrit par Guadalupe Morales Cano et Stéphanie Wooley – (en français, Malade ou bien portant, un citoyen d’abord : la voix des (ex-)usagers et survivants en démocratie.)

Publicités

Les commentaires sont fermés.