collectif CONTRAST

consentement capacité contrainte santé mentale


« Breaking the chains », a film by Erminia Colucci – Screening and Q&A on Friday 19 May 2017

The practice of using shackles, chains and cages to physically restrain people with mental illness (known as pasung) is widespread in Indonesia. This observational ethnographic documentary explores the perspectives of people who have experienced pasung and the families and healers who use it. The film follows the activities of an organization in Cianjur (West Java) run by Indonesians with mental health problems who collaborate with families to free people from pasung. The film-maker follows the workers as they visit family homes and traditional healers and tells the stories of several individuals who are released from pasung such as Yayah, a young woman who has been chained inside a small room for 17 years.
This sensitive and moving film engages with questions around the control and restraint of people with severe mental illness, the ethical dilemmas faced by families, particularly poor families living in remote settings, and the role of communities and mental health services in addressing these challenges. The film will be of interest to researchers in mental health, people who use mental health services, people working in mental health, culture, human rights and global health, and people with interest in documentary film and visual research methods.

 For more information, visit:   http://movie-ment.org/ breakingthechains

Screening on Friday 19 May 2017 – 6pm – Amphithéâtre François-Furet – 105 Bvd Raspail – Paris 75006

The film will be followed by a Q&A with Erminia Colucci and a panel composed of Ursula Read (Cermes3), Joan Sidawy (author of the blog Comme des fous), and Livia Velpry (Cermes3-Univ. Paris8).

More on the event, see the flyer.

Publicités


« Briser les chaînes/Breaking the chains » – Projection-débat le 19 mai 2017

La pratique du pasung, qui consiste à entraver ou à enfermer les personnes ayant des troubles mentaux, est d’usage courant en Indonésie. Le documentaire ethnographique « Breaking the chains (Briser les chaînes) » explore le point de vue de personnes qui ont fait l’expérience du pasung, ainsi que des familles et des soignants qui y ont recours. Il soulève des questions sur la contrainte exercée sur les personnes ayant des troubles mentaux, mais aussi sur les dilemmes éthiques des familles et le rôle des ressources accessibles localement.

Une projection, suivie d’un débat en présence de la réalisatrice, Erminia Colucci, et de trois intervenants : Ursula Read (Cermes3), Joan Sidawy (auteur du blog Comme des fous), Livia Velpry (Cermes3-Univ. Paris8), aura lieu le vendredi 19 mai 2017 à 18h à l’amphithéâtre François Furet, 105 bd Raspail, Paris 6ème.

L’entrée est libre.

Pour plus d’information, en français ou en anglais.


Contrainte et soins sans consentement en psychiatrie, un regard depuis la Suède

Intervention de Stefan Sjöström au séminaire CONTRAST le 7 avril 2016

Sociologue, professeur au département de travail social de l’Université d’Umea, Stefan Sjöström a présenté ses travaux au séminaire Contrast le 7 avril dernier. Il est revenu sur la genèse de la réforme légale qui a instauré en 2008 une mesure de contrainte aux soins psychiatriques en ambulatoire en Suède (Compulsory Community Care, ou CCC), et a exposé la notion de contextes de contrainte (coercion contexts) développée à partir de ses observations ethnographiques dans les services de prise en charge des usagers de santé mentale en Suède. Nous en faisons ici un bref compte-rendu. Pour plus de détails, on se reportera à ses publications, notamment celles qui concernent la réforme de la contrainte aux soins psychiatriques en Suède et l’équité procédurale dans les décisions d’hospitalisation sans consentement. Lire la suite


Soins psychiatriques en prison, un rapport de Human Rights Watch

L’association Human Rights Watch vient de publier un rapport intitulé Double peine. Conditions de détention inappropriées pour les personnes présentant des troubles psychiatriques dans les prisons en France, qui dénonce la violation des engagements de la France, dont celui d’assurer à ses détenus incarcérés des « conditions compatibles avec le respect de la dignité humaine » (Convention Européenne des Droits de l’Homme). La prise en charge des détenus ayant des troubles psychiques, sujet extrêmement sensible, est également régulièrement abordé par le Contrôleur général des lieux de privation de liberté (voir par exemple son dernier avis public ou les rapports d’activité).

Voir également les publications au sein du collectif Contrast sur ces questions, et notamment La création des UHSA : une nouvelle régulation de l’enfermement ?, article paru dans la revue Déviance et Société en 2015. Voir aussi les travaux de Camille Lancelevée et des extraits choisis sur le site d’Eric Péchillon.


Parcours de soin en psychiatrie, un rapport pour la DREES

En prolongement de la présentation de François Sicot et Tristan Renard lors du séminaire Contrast du 6 avril, vous pouvez télécharger le rapport Parcours de soins en psychiatrie et systèmes locaux de prise en charge : une comparaison entre territoires et établissements, coordonné par François Sicot (LISST-Cers, Toulouse) et financé par la DREES.

Rendu en décembre 2015, le rapport analyse les parcours de patients à partir de différents points d’entrées (urgences, comorbidités troubles psychiques/addictions, cliniques privées, prison) et analyse comparativement les systèmes locaux de prise en charge dans une grande ville et son agglomération et dans un département.