collectif CONTRAST

consentement capacité contrainte santé mentale


Confcap 2017 : c’est parti !

A la suite du succès de la Confcap « Garantir les capacités des personnes en situation de vulnérabilité » en 2015, le Collectif Contrast, en lien avec le CFHE et les programmes Capdroits, Regulcap et Acsedroits, propose de prolonger la réflexion sur les conditions d’exercice des droits et de l’accompagnement à la décision quand les capacités des personnes sont fragilisées.

La démarche Confcap 2017 – « Les droits des personnes à l’épreuve des contraintes légales : pour une mise en dialogue dans les domaines de la santé mentale, du handicap et de la dépendance«  – s’adresse aux usagers, proches, professionnels, chercheurs, qui souhaitent dialoguer autour de leur expérience et expertise. La conférence prévue se tiendra les 18, 19 et 20 décembre prochain.

Pour suivre l'actualité de la conférence
Voici l'appel à contribution,  
la version en Facile à lire et à comprendre 
et la version in english (Call for contribution)
Les déclarations d’intention / propositions de contribution 
sont attendues pour le 15 septembre 2017 
à l'adresse confcap2017@gmail.com
 


Quelques nouvelles du programme expérimental Capdroits !

Trois séminaires accueilleront dans la semaine prochaine des groupes Capdroits pour des interventions autour des difficultés d’exercice des droits dans le domaine du handiap et de la santé mentale :

Par ailleurs, nous organisons (en partenariat avec le centre de droit de la famille de  l’université Lyon 3) un séminaire de travail avec Catalina Devandas, rapporteure de l’ONU sur les questions de handicap le 9 juin prochain à Lyon, au cours duquel les groupes capdroits lyonnais interviendront.

C’est l’occasion de donner quelques nouvelles du programme Capdroits :

Lire la suite


« ça sent le café ! / l’exil forcé ? » : le droit du libre choix du lieu de vie… en Belgique ! – Retours sur le séminaire du 16 février

« Quel droit au libre choix du lieu de vie ? » était la question de cette 5e séance accueillant Marie Barbaut, assistante de service social (EPS de Ville-Evrard), Ana Marques, sociologue, chargée d’études (EPS de Ville-Evrard), Jean-Philippe Cobbaut, directeur du Centre d’Ethique Médicale (Université Catholique de Lille).

Les trois intervenants se sont saisis du sujet -très débattu dans l’espace public- de l’accueil en Belgique d’un nombre important d’enfants et d’adultes ne trouvant pas de « place » dans les institutions françaises, en se demandant notamment s’il fallait parler d’exil volontaire ou d’exode contraint.

Les départs vers la Belgique ont été traités sous des points de vue contrastés, allant du plus concret des organisations et pratiques professionnelles au sein des EPSM, à des questions plus théoriques relatives aux conditions d’attribution de droits sociaux et fondamentaux. Ces « exils » ou « exodes » en Belgique sont le plus souvent débattus dans l’espace public sur le cas d’enfants, spécialement d’enfants autistes, que leur parents ne parviennent à faire accueillir en France et qui se trouvent ainsi privés d’une proximité et d’une vie familiale. Or, il apparaît que ce problème -pour aigu et grave qu’il soit – ne recouvre qu’une partie des départs en Belgique.

Lire la suite


Compte-rendu de la Journée conclusive du programme de recherche SpéciAlz – 19 décembre 2016

Ce projet de recherche SpéciAlz – La spécialisation des pratiques de soin impliquant consentement et contrainte dans la prise en charge de la maladie d’Alzheimer –  s’est déroulé de 2013 à 2016, dans le cadre du programme Contrast et a impliqué plusieurs membres du Collectif. La journée de clôture de ce volet exploratoire s’est déroulée le 19 décembre 2016 en présence des acteurs concernés.  Un compte-rendu détaillé, rédigé par Pierre Vidal-Naquet, consigne les réflexions et résultats de cette journée SpéciAlz.


Cinquième séance du séminaire Handicap à l’EHESS, jeudi 16 février 2017

La 5ème séance du séminaire « Handicap et exercice des droits: entre contrainte et accompagnement » (Contrast/Ehess/Ehesp) aura lieu le jeudi 16 février prochain de 13h30 à 16h30.

Au cours de cette séance intitulée : Quel droit au libre choix du lieux de vie ? Le cas des possibilités d’hébergement en Belgique, nous aurons le plaisir d’échanger notamment avec : Marie Barbaut, assistante de service social (EPS de Ville-Evrard), Ana Marques, sociologue, chargée d’études (EPS de Ville-Evrard) :  La Belgique: choix ou exil ? L’accompagnement comme réponse. Et Jean-Philippe Cobbaut, directeur du Centre d’Ethique Médicale (Université Catholique de Lille) : Les majeurs protégés français hébergés en Belgique : quelle place pour le droit ?

Cette séance aura lieu à l’EHESS, Salle du Conseil A (1er sous-sol Bâtiment Le France) –  198 avenue de France, Paris 13e.

Vous trouverez un compte-rendu sous forme de billet du quatrième séminaire sur le site.