collectif CONTRAST

consentement capacité contrainte santé mentale


Retour sur un atelier de travail franco-allemand consacré à l’article 12

Journée d’étude Franco-Allemande : « Les systèmes de protection juridique des majeurs et l’article 12 CIDPH », Cologne, 5 mai 2017

Bien que les régimes français et allemand de protection des majeurs se soient influencés mutuellement au fil de leur construction, des différences persistent. Alors que le législateur français a opté pour différents régimes juridiques permettant d’assurer une protection graduée, l’Allemagne a fait le choix d’une mesure universelle d’accompagnement qui s’adapte aux spécificités de la personne.

Malgré ces différences, cette journée d’étude organisée par l’Université de Sciences Appliquées de Cologne et le Collectif CONTRAST, a permis de souligner la similarité des questionnements provoqués par l’article 12 de la CIDPH chez les acteurs français et allemands de la protection des majeurs.

En particulier, la question de la nécessité de conserver certaines mesures de prise de décision substitutives, à titre d’exception et en dernier recours, a été débattue. Cette possibilité existe en droit français et en droit allemand malgré les critiques formulées par le Comité des droits des personnes handicapées.

Lire la suite

Publicités


« Breaking the chains », a film by Erminia Colucci – Screening and Q&A on Friday 19 May 2017

The practice of using shackles, chains and cages to physically restrain people with mental illness (known as pasung) is widespread in Indonesia. This observational ethnographic documentary explores the perspectives of people who have experienced pasung and the families and healers who use it. The film follows the activities of an organization in Cianjur (West Java) run by Indonesians with mental health problems who collaborate with families to free people from pasung. The film-maker follows the workers as they visit family homes and traditional healers and tells the stories of several individuals who are released from pasung such as Yayah, a young woman who has been chained inside a small room for 17 years.
This sensitive and moving film engages with questions around the control and restraint of people with severe mental illness, the ethical dilemmas faced by families, particularly poor families living in remote settings, and the role of communities and mental health services in addressing these challenges. The film will be of interest to researchers in mental health, people who use mental health services, people working in mental health, culture, human rights and global health, and people with interest in documentary film and visual research methods.

 For more information, visit:   http://movie-ment.org/ breakingthechains

Screening on Friday 19 May 2017 – 6pm – Amphithéâtre François-Furet – 105 Bvd Raspail – Paris 75006

The film will be followed by a Q&A with Erminia Colucci and a panel composed of Ursula Read (Cermes3), Joan Sidawy (author of the blog Comme des fous), and Livia Velpry (Cermes3-Univ. Paris8).

More on the event, see the flyer.


« Briser les chaînes/Breaking the chains » – Projection-débat le 19 mai 2017

La pratique du pasung, qui consiste à entraver ou à enfermer les personnes ayant des troubles mentaux, est d’usage courant en Indonésie. Le documentaire ethnographique « Breaking the chains (Briser les chaînes) » explore le point de vue de personnes qui ont fait l’expérience du pasung, ainsi que des familles et des soignants qui y ont recours. Il soulève des questions sur la contrainte exercée sur les personnes ayant des troubles mentaux, mais aussi sur les dilemmes éthiques des familles et le rôle des ressources accessibles localement.

Une projection, suivie d’un débat en présence de la réalisatrice, Erminia Colucci, et de trois intervenants : Ursula Read (Cermes3), Joan Sidawy (auteur du blog Comme des fous), Livia Velpry (Cermes3-Univ. Paris8), aura lieu le vendredi 19 mai 2017 à 18h à l’amphithéâtre François Furet, 105 bd Raspail, Paris 6ème.

L’entrée est libre.

Pour plus d’information, en français ou en anglais.


LabEx Tepsis, agenda du politique « Sous l’emprise de la folie ? » 16 mai 2017

Cette conférence intitulée Sous l’emprise de la folie ? Des pratiques psychiatriques à la responsabilité humaine, est organisée le mardi 16 mai prochain, dans le cadre des agendas du politique du LabEx Tepsis, en présence de plusieurs intervenants experts, sociologues et psychiatres : Caroline Protais, Richard Rechtman, Camille Lancelevée, Daniel Zagury, et enfin Nicolas Dodier en qualité de modérateur. Lieu : EHESS, salle 13 – 105 bd Raspail – 75006 Paris – inscription en ligne sur le site LabEx Tepsis.


Ciné-forum du collectif Contrast autour de « Manuel de libération »

Le premier ciné-forum du Collectif Contrast, autour du film « Manuel de libération » (film d’Alexander Kouznetsov réalisé en 2016 – durée 1h20 – VO sous-titrée) aura lieu ce mercredi 12 avril à 19h30 à la Ferme du Vinatier – 95 boulevard Pinel – 69500 Bron.

En partenariat avec Capdroits, le Centre Max Weber et l’Orspere-Samdarra, ce ciné-forum fera débattre des professionnels de la santé mentale et de la protection juridique ainsi que des personnes participant au projet Capdroits.

En Sibérie, Yulia et Katia vivent dans un établissement psychiatrique et ont été privées depuis leur majorité de tous leurs droits civiques : pas de liberté, pas de possibilité de fonder une famille ou de gagner un salaire. Chacune entame un combat pour retrouver ses droits. Entre espoirs et déceptions, « Manuel de libération » est le récit de ce chemin vers l’émancipation.

A travers ces destinées russes, ce film documentaire nous propose une réflexion fine sur l’exercice des droits en santé mentale, dans le contexte des débats autour de la convention de l’ONU sur les droits des personnes handicapées.

(lire le compte-rendu de ce premier ciné-forum du Collectif Contrast)