collectif CONTRAST

consentement capacité contrainte santé mentale


Journée du 9 juin sur la convention CIDPH autour de la venue en France de Catalina Devandas

Cette journée de séminaire de travail est co-organisée par le collectif Contrast autour de Catalina Devandas, rapporteure spéciale de l’ONU sur les droits des personnes en situation de handicap.

Intitulé Protection des personnes vulnérables et droits fondamentaux : repenser le statut des majeurs vulnérables à la lumière de la Convention de New York – Regards croisés, ce séminaire se déroule à Lyon le vendredi 9 juin 2017.


Premier atelier international du réseau Santé mentale et Amérique Latine

Un réseau international Santé mentale et Amérique Latine, dénommé PLASMA (Platform for Social Research on Mental Health in Latin America), est en train de naître à l’initiative de jeunes chercheurs, dont certains du Cermes3 et du collectif Contrast.

Un premier atelier international aura lieu à Paris les 26 et 27 juin prochains – Mapping new voices: towards a Latin American perspective in Global Mental Health – à la Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord (Amphithéâtre, 1er étage), 20 Avenue George Sand, à Saint-Denis.


12 et 13 juin 2017, premières journées d’études du projet sur les micropénalités en institutions en Europe

Ces premières journées d’études consacrées aux Sources et méthodes de la micropénalité en institutions en Europe (XIXe – XXe siècles) se déroulent les 12 et 13 juin prochains à Lyon.

Organisées par Mathilde Rossigneux-Méheust (Lyon 2 -LARHRA) et Elsa Génard (Paris 1 Panthéon-Sorbonne – Centre d’histoire du XIXe siècle), elles dévoilent des Pistes pour une histoire sociale comparée de la dimension punitive des institutions à l’époque contemporaine.


« (Se) soigner sous la contrainte : regards comparatifs sur les soins pénalement ordonnés (France, Canada, Suisse, Belgique) » 19 et 20 juin 2017

Cet événement, organisé à la Faculté de droit et des sciences politiques de Nantes, se déroule le 19 et 20 juin prochain.

L’argumentaire précise : « Si deux lois de 1953 et 1954 ont textuellement introduit les premiers soins pénalement ordonnés à l’encontre des toxicomanes puis des alcooliques dangereux pour autrui, ceux-ci sont en pratique apparus après la consécration du sursis avec mise à l’épreuve et de l’obligation de soin au terme de la décennie. Le législateur ajouta l’injonction thérapeutique en 1970, alors réservée aux toxicomanes, puis l’injonction de soin en 1998, initialement destinée aux seuls délinquants sexuels. Depuis lors, les réformes se sont succédé à échéances régulières pour étendre le champ d’application de ces prises en charge psychiatriques et psychologiques en milieu ouvert. Ce colloque international et interdisciplinaire vise à dresser un état des lieux et des savoirs au sujet des principaux enjeux soulevés par ces mesures de sûreté« .

Retrouvez le programme complet : (Se) soigner sous la contrainte : regards comparatifs sur les soins pénalement ordonnés.


« Breaking the chains », a film by Erminia Colucci – Screening and Q&A on Friday 19 May 2017

The practice of using shackles, chains and cages to physically restrain people with mental illness (known as pasung) is widespread in Indonesia. This observational ethnographic documentary explores the perspectives of people who have experienced pasung and the families and healers who use it. The film follows the activities of an organization in Cianjur (West Java) run by Indonesians with mental health problems who collaborate with families to free people from pasung. The film-maker follows the workers as they visit family homes and traditional healers and tells the stories of several individuals who are released from pasung such as Yayah, a young woman who has been chained inside a small room for 17 years.
This sensitive and moving film engages with questions around the control and restraint of people with severe mental illness, the ethical dilemmas faced by families, particularly poor families living in remote settings, and the role of communities and mental health services in addressing these challenges. The film will be of interest to researchers in mental health, people who use mental health services, people working in mental health, culture, human rights and global health, and people with interest in documentary film and visual research methods.

 For more information, visit:   http://movie-ment.org/ breakingthechains

Screening on Friday 19 May 2017 – 6pm – Amphithéâtre François-Furet – 105 Bvd Raspail – Paris 75006

The film will be followed by a Q&A with Erminia Colucci and a panel composed of Ursula Read (Cermes3), Joan Sidawy (author of the blog Comme des fous), and Livia Velpry (Cermes3-Univ. Paris8).

More on the event, see the flyer.