collectif CONTRAST

consentement capacité contrainte santé mentale


Confcap : une conférence aussi intense que stimulante

La conférence est L1030030passée. Les retours que nous avons sont extrêmement positifs, tant du côté de la pertinence des questions discutées, que de la diversité des acteurs mobilisés : le niveau des interventions et la cohérence des sessions ont été salués ; la transversalité et l’interdisciplinarité des regards ont été très fortement appréciés ainsi que l’expression de désaccords importants sous des formes fermes et respectueuses ; l’effet d’interpellation, tant pour les chercheurs, les acteurs de la société civile que les pouvoirs publics, a été fortement soulignée. Enfin, plusieurs invités étrangers nous ont confié qu’ils allaient s’inspirer de cet événement pour développer des initiatives similaires !
A très vite pour les retours du public !


J – 7 : dernière ligne droite avant la conférence Capacités

J moins 7 (2)Le tic-tac du compte à rebours s’est enclenché ! Quelques jours encore pour tout finaliser et orchestrer avant l’ouverture de la conférence Garantir les capacités civile et politique des personnes en situation de vulnérabilité, qui se déroulera à l’Inalco les 28-29 et 30 octobre prochains ! N’hésitez plus : rejoignez-nous !


Conférence « Capacités » : inscriptions ouvertes et programme des ateliers publié

INSCRIVEZ-VOUS à la conférence collaborative « Garantir la capacité civile et politique des personnes en situation de vulnérabilité », organisée par le collectif Contrast  (28, 29 et 30 octobre, Paris) autour de la réception en France de la convention de l’ONU sur la protection des droits des personnes handicapées.

le programme en françaisthe english version of the program – le calendrier des ateliersthe workshop schedule


« Dégénérescence, biopolitique et psychiatrisation de la vie », le 6 novembre 2014

Le Centre Georges Canguilhem et le laboratoire SPHERE organisent une conférence qui sera introduite et discutée par J.C. Coffin et C.O. Doron, le 6 novembre 2014 (17h-18h30 : salle Pierre Albouy – 6ème étage Bât. C des Grands Moulins – 5 rue Thomas Mann – Paris 13°).

Mme Sandra Caponi (professeure en histoire et philosophie des sciences à l’Université Fédérale de Santa-Catarina) interviendra sur le thème :

« Dégénérescence, biopolitique et psychiatrisation de la vie »