collectif CONTRAST

consentement capacité contrainte santé mentale


3es Rencontres Soignantes en Psychiatrie, le mercredi 29 novembre 2017 à Lyon

Organisées par la revue Santé mentale, ces troisièmes rencontres soignantes en psychiatrie se déroulent à Lyon, le 29 novembre prochain. Cette journée dédiée à la pratique clinique porte sur la question « Isolement et/ou contention : quelles perspectives cliniques ? », et s’articule autour de 4 tables rondes. En ouverture de ces rencontres soignantes, le groupe « Capdroits » Feydel  témoigne : Les pratiques d’isolement et de contention sont-elles acceptables pour les personnes qui les vivent ? Plus tard, Delphine Moreau choisit de Définir le bon usage de la contrainte : retour sur les pratiques ordinaires de recours à la chambre fermée.

Publicités


Poste à pourvoir : l’Hesav recherche un-e collaborateur-trice Ra&D

Il s’agit d’une annonce pour un poste de collaborateur-trice scientifique à la Haute école de santé Vaud (Lausanne) pour une période de 6 mois à 60%. Ce poste s’intègre dans la recherche FNS « Protéger par la contrainte : une étude socio-historique de la privation de liberté à des fins d’assistance » dirigée par Cristina Ferreira. Voir le cahier des charges. La maîtrise de l’allemand (écrit) est exigée. Délai de candidature : 1er novembre 2017.


« Les soins psychiatriques sans consentement » ouvrage Aide-Mémoire aux Editions Dunod

Sophie Théron, maître de conférences en droit public à l’Université de Toulouse Capitole, vient de publier un ouvrage Aide-Mémoire (Dunod, octobre 2017) sur Les soins psychiatriques sans consentement : « Cet ouvrage analyse les règles juridiques du dispositif des soins psychiatriques sans consentement, de son déclenchement à sa levée, en mettant l’accent sur les droits et libertés du patient ».


Vox Pop consacre un reportage sur la prise en charge des troubles psychiques en France et en Italie

Vox Pop, magazine impertinent et européen d’Arte, a consacré son émission du 20 mai dernier à la prise en charge des troubles psychiques, en Italie où les patients sont des « usagers » accueillis dans un « centre de santé mentale » ouvert, et en France, où la contrainte et l’usage de la contention semblent se banaliser de façon alarmante dans certains établissements psychiatriques.


« Breaking the chains », a film by Erminia Colucci – Screening and Q&A on Friday 19 May 2017

The practice of using shackles, chains and cages to physically restrain people with mental illness (known as pasung) is widespread in Indonesia. This observational ethnographic documentary explores the perspectives of people who have experienced pasung and the families and healers who use it. The film follows the activities of an organization in Cianjur (West Java) run by Indonesians with mental health problems who collaborate with families to free people from pasung. The film-maker follows the workers as they visit family homes and traditional healers and tells the stories of several individuals who are released from pasung such as Yayah, a young woman who has been chained inside a small room for 17 years.
This sensitive and moving film engages with questions around the control and restraint of people with severe mental illness, the ethical dilemmas faced by families, particularly poor families living in remote settings, and the role of communities and mental health services in addressing these challenges. The film will be of interest to researchers in mental health, people who use mental health services, people working in mental health, culture, human rights and global health, and people with interest in documentary film and visual research methods.

 For more information, visit:   http://movie-ment.org/ breakingthechains

Screening on Friday 19 May 2017 – 6pm – Amphithéâtre François-Furet – 105 Bvd Raspail – Paris 75006

The film will be followed by a Q&A with Erminia Colucci and a panel composed of Ursula Read (Cermes3), Joan Sidawy (author of the blog Comme des fous), and Livia Velpry (Cermes3-Univ. Paris8).

More on the event, see the flyer.