collectif CONTRAST

consentement capacité contrainte santé mentale


Une nouvelle publication dans la Revue Française d’Administration Publique

Eyraud Benoît, Velpry Livia, « De la critique de l’asile à la gestion de l’offre en santé mentale : une désinstitutionnalisation à la française de la psychiatrie ? »Revue française d’administration publique 1/ 2014 (N° 149), p. 207-222.

Les débats sur les pratiques psychiatriques se réfèrent souvent au terme d’institution, dont l’hôpital est emblématique. Caractérisée par la politique de sectorisation, la réforme de la psychiatrie en France ne relève a priori pas d’une « désinstitutionnalisation », terme largement utilisé dans les pays anglo‑saxons pour décrire la politique de fermeture des asiles psychiatriques. Cet article fournit pourtant des éléments suggérant qu’il y a bien une désinstitutionnalisation de la pratique psychiatrique. À partir de l’exemple de l’hôpital du Vinatier, il montre que les transformations de l’organisation du soin psychiatrique ont été régulées par un double processus de réduction du mandat psychiatrique et de rapprochement avec les politiques de santé.