collectif CONTRAST

consentement capacité contrainte santé mentale


« L’expérience vécue du patient » : sens et implications pratiques – journée d’étude internationale

Organisée le 6 décembre 2016, à l’Université Paris Diderot, « cette journée propose une réflexion interdisciplinaire fondée sur des approches philosophique, sociologique, anthropologique, médicale et soignante sur le sens et les implications de l’attention portée à l’expérience vécue du patient« . Elle s’inscrit dans le cadre du projet ANR Normastim « Les neurosciences de l’expérimentation à la clinique – Enjeux juridiques, philosophiques et sociologiques de la stimulation cérébrale profonde ».

Publicités


Journée d’étude du groupe Traitements et Contraintes, le 24 juin 2016

Cette journée du 24 juin prochain s’intitule « Les procédures disciplinaires dans les institutions de traitement et de contrainte ». Elle est organisée par Corentin Durand et Valérie Icard. La matinée sera consacrée aux « frontières des pratiques disciplinaires ». L’après-midi, dans le cadre du thème de « la sanction dans les institutions de traitement et de contrainte » et du second panel « sanction et pratiques du care », Delphine Moreau intervient pour : « Rappeler le cadre » en hôpital psychiatrique. La réponse aux transgressions quand la punition est proscrite « .


« Relation d’aide et de soin et épreuves de professionnalité » : un Dossier de SociologieS

Coordonné par Bertrand Ravon et Pierre Vidal-NaquetSociologieS, la revue de l’AISLF, vient de faire paraître un Dossier (juin 2016) intitulé « Relation d’aide et de soin et épreuves de professionnalité ». Y figure un article de Lucie Lechevalier Hurard« Présent auprès des absents. Repenser la relation de soin en établissement d’hébergement pour personnes âgées » – un autre de Christine Dourlens et Pierre Vidal Naquet« Eviter l’inacceptable, douter de l’acceptable. Régulation des pratiques, épreuves de régulation«  -, ainsi qu’une contribution de Laura Guérin, qui avait présenté son travail lors d’une journée Contrast : « Faire manger » et « jouer le jeu de la convivialité » en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD)« .


Workshop « Aides-soignantes, auxiliaires polyvalentes et autres préposés aux bénéficiaires à domicile et en hébergement », Haute Ecole de Santé Vaud, Lausanne, mars 2015

A l’initiative d’Annick Anchisi (Haute Ecole de Santé Vaud), et d’Eric Gagnon (Centre de santé et de services sociaux de la Vieille-Capitale, Québec), un workshop a rassemblé à Lausanne (Suisse) pendant deux jours une dizaine de chercheurs, autour de la question des intervenantes de première ligne dans la relation d’aide et de soin. L’objet du séminaire était d’examiner la place des professionnelles les moins qualifiées dans les dispositifs socio-sanitaires, la nature des tâches qu’elles effectuent ainsi que les conditions de leur réalisation.
Le repérage et l’analyse des pratiques mobilisées par ces professionnels (Aides Soignantes, Agents de Service Hospitalier, Auxiliaires de Vie, désignées au Québec comme des Préposées aux Bénéficiaires) intéressent directement le programme Contrast. Ces soignants entretiennent en effet des rapports de très grande proximité corporelle et émotionnelle avec les patients ou les résidents. C’est dans cette proximité que se définit concrètement et de façon interactive la relation d’aide et que s’actualisent des pratiques pouvant avoir (ou non) des dimensions contraignantes. Lire la suite


Normes et régulations dans l’exercice de la contrainte, à Paris, le 27 mai 2014

Cette journée est proposée par le Groupe de travail Traitements et Contraintes, et le collectif Contrast. Elle aborde la question des régulations de la contrainte, des modalités de leur formation et de leur mise en oeuvre au sein de différents dispositifs institutionnels de prise en charge. Elle se déroulera à l’Université Paris Diderot.

Programme de cette journée : Normes et régulations dans l’exercice de la contrainte.