collectif CONTRAST

consentement capacité contrainte santé mentale


1 commentaire

Colloque des 39 au Sénat, 9 septembre 2015 : discussions autour de l’amendement visant à réguler la contention et l’isolement

Avant que le Sénat ne commence à examiner le projet de loi sur la modernisation du système de santé , le collectif des 39 a souhaité, par ce colloque, interpeller les sénateurs. CertainEs d’entre eux étaient d’ailleurs dans la salle et ont participé aux échanges, dont Aline Archimbaud, sénatrice de Seine Saint-Denis qui a introduit le colloque. Bien que l’évènement fût constitué de 3 tables rondes (« Alerte : un enfant risque de ne plus être soigné » ; « Pour l’hospitalité de la folie, non à la contention ! » ; « Quels espaces citoyens pour les patients dans les établissements du sanitaire et du médicosocial ? »), l’interpellation concernait principalement la contention, que le collectif des 39 souhaite « rendre caduque ». Les discussions ont notamment tourné autour de l’amendement du député Denys Robiliard qui concerne les pratiques de placement en chambre d’isolement et de contention. Même si les membres du collectif lui reconnaissent le mérite de vouloir limiter le recours à la contention, il apparait insuffisant à leurs aux yeux. Denys Robiliard, qui était présent dans la salle s’en est défendu et a justifié sa position. Lire la suite

Publicités


Quelle hospitalité pour la folie ? Colloque au Sénat le mercredi 9 septembre 2015

39Dans le cadre de l’examen du projet de modernisation de la loi de santé par le Sénat au mois de septembre, le collectif des 39 organise et anime le 9 septembre après-midi, au Sénat, un colloque (en collaboration avec l’association HUMAPSY et le Collectif LE FIL CONDUCTEUR), sous le parrainage de Madame Aline ARCHIMBAUD, Sénatrice de Seine Saint Denis.

Voir le compte-rendu


Projet de loi d’adaptation de la société au vieillissement

« Le projet de loi d’adaptation de la société au vieillissement » souhaite introduire de nouvelles dispositions sur la liberté d’aller et venir pour les usagers d’établissements médico-sociaux et évoque une charte notamment une charte de géo-localisation. A suivre bientôt les débats et amendements parlementaires ainsi que les réactions des différents acteurs du secteur des personnes âgées.
Trois documents annexés : Projet de loi ; Exposé des motifs ; Projet de rapport annexé à la loi d’orientation et de programmation pour l’adaptation de la société au vieillissement.