collectif CONTRAST

consentement capacité contrainte santé mentale


Revue française des affaires sociales : un n° spécial consacré à l’organisation des soins en psychiatrie

Ce n° spécial (2016) de la Revue française des affaires sociales ausculte l’organisation des soins en psychiatrie à travers trois axes : soins sous contrainte et droits des patients, parcours de soins en santé mentale, bases de données médico‑administratives et recherche en santé mentale.  Le premier axe intègre un article co-écrit par Ana Marques, Sébastien Saetta, et Tonya Tartour : « Des murailles de papier. La contrainte aux soins en ambulatoire « .


« Relation d’aide et de soin et épreuves de professionnalité » : un Dossier de SociologieS

Coordonné par Bertrand Ravon et Pierre Vidal-NaquetSociologieS, la revue de l’AISLF, vient de faire paraître un Dossier (juin 2016) intitulé « Relation d’aide et de soin et épreuves de professionnalité ». Y figure un article de Lucie Lechevalier Hurard« Présent auprès des absents. Repenser la relation de soin en établissement d’hébergement pour personnes âgées » – un autre de Christine Dourlens et Pierre Vidal Naquet« Eviter l’inacceptable, douter de l’acceptable. Régulation des pratiques, épreuves de régulation«  -, ainsi qu’une contribution de Laura Guérin, qui avait présenté son travail lors d’une journée Contrast : « Faire manger » et « jouer le jeu de la convivialité » en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD)« .


Séminaire n°3 du collectif Contrast : Des formalisations du consentement aux évaluations de la capacité à consentir

Programme de la séance du 7 mai, de 9h30 à 12h30 et de 13h45 à 15h30

Séquence 1 : Les formalisations du consentement dans le droit et l’éthique médicale

L’affirmation progressive de la règle juridique du consentement dans le droit médical et médico-social. Philippe Bellanger, Centre éthique et procédure, Université de Douai

Le consentement éclairé et informé en éthique médicale : un aperçu historique, Mathieu Elgard, formateur en éthique clinique

Discussion introduite par Caroline Protais, Centre Maurice Halbwachs

Séquence 2 : Les difficultés de formalisation du consentement dans la pratique clinique

La formalisation du consentement en médecine et en psychiatrie, Caroline Guibet-Lafaye, Centre Maurice Halbwachs

Le consentement et l’absence de demande en équipe mobile psychiatrie précarité, Ana Marques, EPS Ville-Evrard

Discussion introduite par Claude-Olivier Doron, Sphere/ Paris 7

Séquence 3 : L’évaluation des capacités à consentir

Différentes configurations de formalisation du consentement dans la relation de soin, Livia Velpry, Cermes 3 / Paris8

Le critère de capacité dans l’appréciation du consentement, une perspective d’éthique clinique, Jean-Philippe Cobbaut, Centre d’éthique médicale, Institut Catholique de Lille

L’impact de la maladie d’Alzheimer sur la capacité à consentir : éclairages juridiques, Géraldine Aïdan, CERAP / Centre Max Weber

Discussion introduite par Aude Béliard, Cermes3 / ParisDescartes (sous réserve)

 


Séminaire n°2 du collectif Contrast : Formalisation et ordonnancement des règles

Programme de la séance du 26 février, de 9h30 à 12h30

Séquence 1 (9h30-10h50 ): Un ordonnancement hiérarchique des règles juridiques ?

« Enjeu de la hiérarchie dans les normes juridiques »- Intervention de Géraldine Aïdan
« Tensions dans la hiérarchie : l’exemple de la sécurité et de la liberté d’aller et venir dans les EHPAD »- Intervention de Clémence Lacour
Discussion introduite par Benoît Eyraud

Séquence 2 (11h10-12h30) : Le droit souple et l’éthique : des régulations intermédiaires ?

« Les recommandations dans le domaine de l’expertise psychiatrique pénale et de la prise en charge des auteurs d’agressions sexuelles »- Intervention de Sébastien Saetta
« Entre droit et éthique : un regard sociologique de la régulation par les chartes »- Intervention de Pierre Vidal-Naquet
Discussion introduite par Jean-Philippe Cobbaut